• Manifestation contre le projet d'implantation d'une plateforme d'e-commerce à Sens (groupe Panhard)

     

     

    Partout en France, de nombreuses manifestations le samedi 17 avril contre des projets destructeurs de la nature

     

    "Des terres à planter et non à bétonner"

     

    A Sens, près de 250 manifestants se sont retrouvés le 17 avril 2021 dans la zone artisanale des Vauguillettes afin d'exprimer leur opposition au projet d'installation d'une plateforme logistique par l'entreprise Panhard. L'ASEPA avait signalé cette manifestation. Associations (ADENY), syndicats (Confédération paysanne), élus d'opposition (Sens écologie solidarité), militants (France insoumise) ont pris la parole (voir l'Yonne Républicaine, 19 avril 2021, article d'Estelle Levêque).

    Un géant du e-commerce pourrait en effet s'implanter à Sens. Une énorme plateforme logistique verrait le jour à l'horizon 2024. Le projet est présenté par le groupe Panhard, promoteur, investisseur et aménageur en immobilier industriel. Il a répondu à un appel à projet lancé par un géant européen du e-commerce dont ce serait la première installation en France (Zalando, voir l'Yonne Républicaine du 26 avril, article d'Emmanuel Gougeon).

    Or, pour Jean-Bertrand Brunet (antenne icaunaise de la Confédération paysanne), "il a y un vrai potentiel en agronomie pour cette parcelle. Nous proposons (qu'elle) devienne une réserve foncière pour créer de l'emploi pour des paysans". Selon Sylvie Beltrami (ADENY), avec l'implantation de la plateforme d'e-commerce, "ces terres seront gelées pour toujours. Nous avons besoin de terres à cultiver".

    Un collectif s’oppose à ce projet qui signifie, en plus de la perte de terres arables (il s'agit de 40 hectares de terres agricoles), une explosion du trafic routier, notamment de poids lourds, la mort des commerces locaux, ainsi que le recours à des emplois pénibles et précaires.

     

    Une pétition est en ligne.

    Une enquête publique est ouverte et accessible sur le site de la Préfecture de l'Yonne

    Pour contacter le collectif : stop.panhard.sens@protonmail.com

     

     

     


  • Commentaires

    1
    BONJOUR
    Dimanche 25 Avril à 20:14

    Que l'on laisse la terre au agriculteur.

    2
    FRAMAX 89
    Lundi 26 Avril à 07:50

    Les  40 hectares de terres agricoles doivent être absolument préservées.

    3
    Mathieu Bittoun
    Lundi 26 Avril à 16:42

    Merci pour ce relais !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :